Le Sénat a adopté la proposition de loi portée par Camille de Rocca Serra et ses collègues parlementaires afin de résorber le désordre de la propriété en Corse.

A l’issue du vote auquel il a assisté, le député s’est « réjoui que nous ayons franchi l’étape décisive du Sénat qui était loin d’être gagnée d’avance. Ca fait plusieurs semaines que je rencontre les sénateurs pour les convaincre du bien fondé du texte. Ca n’a pas été facile, il a fallu expliquer chaque article et tenir bon, y compris politiquement. Des efforts payants puisque mis à part les communistes qui se sont abstenus, l’ensemble des groupes politiques du Sénat se sont prononcés en faveur de la proposition de loi que j’ai porté avec mes collègues pour résorber le désordre foncier et permettre aux Corses de disposer d’une période de 10 ans pour organiser leur patrimoine. Reste désormais à entériner la loi par un vote conforme de l’Assemblée nationale la semaine prochaine, la dernière épreuve législative d’un long cheminement sur une initiative qu’on me promettait perdue d’avance et qui pourtant s’avère aujourd’hui, alors que nous sommes presque à la fin du parcours, salutaire pour la Corse. »