Suite aux événements survenus à Ajaccio les 25 et 26 décembre, voici la réaction de Camille de Rocca Serra:

“Je condamne avec la plus grande fermeté les événements survenus à Ajaccio qui portent atteinte à l’identité et à la culture de la Corse, qui plus est en période de Noël.

Il est inacceptable de s’en prendre à des pompiers en pleine intervention et que certains espaces urbains deviennent des zones de non droit. Chacun sait l’importance des soldats du feu qui exercent sur notre territoire une mission capitale au bénéfice de la population. L’agression dont ils ont été victimes ne doit pas rester impunie. Il est impératif que la justice fasse son œuvre.

De même, la dégradation d’un lieu de culte musulman est intolérable et injustifiée. On ne peut pas s’en prendre à toute une communauté religieuse sans faire la part des choses. Ceux qui connaissent l’Histoire de la Corse n’oublient pas le rôle crucial qu’ont joué les goumiers et tirailleurs marocains dans la libération de notre île et au-delà de la France entière en 1943. Tout lieu de culte doit être un sanctuaire, qu’on soit croyant ou non. La République laïque garantit l’exercice des religions et se doit de protéger les lieux de culte. La Corse a été au cours des siècles une société de tolérance et doit le rester. Evitons aujourd’hui les amalgames dangereux qui entraînent trop souvent les dérives racistes et xénophobes.

En cette fin d’année, il est important que chacun retrouve son calme et que la raison l’emporte. A l’heure où nous nous apprêtons à nous souhaiter « Paci e Saluta », faisons chacun en sorte que nos souhaits ne soient pas de vaines paroles, et que l’identité et les valeurs de la Corse ne soient pas ainsi bafouées par des actes de délinquance.”